ÉDITOS

 •
  1. Qui a peur du débat sur le Grand Marché Transatlantique ?

    Vendredi 9 Mai 2014
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche

    Au moment où plus personne ne croit à ses annonces constamment contredites par les faits (chômage, reprise économique…), le Président de la République publie une tribune intitulée «l’Europe que je veux». L’Europe qu’il nous propose c’est celle de la finance et de la compétition. Il y ressort le vieux disque rayé de l’Europe de la paix et de l’Europe protectrice. Il y reproduit le même type de promesses que celles faites lors de sa campagne électorale et qu’il s’est + lire la suite…

  2. Le 25 mai, pour la paix

    Lundi 5 Mai 2014
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    Il faut écouter John Kerry. Le 29 avril dernier, le secrétaire d’Etat des Etats-Unis, c’est-à-dire le ministre des affaires étrangères de ce pays, donnait une conférence à «l’Atlantic Council», un think-tank états-unien. Dans l’ambiance chaleureuse de ce cénacle atlantiste, le responsable de la diplomatie nord-américaine déroule ses raisonnements sur l’Ukraine. Face au gouvernement russe, les pays occidentaux doivent se regrouper. L’OTAN est l’instrument de leur solidarité globale et se conçoit + lire la suite…

  3. Une nouvelle majorité au centre pour Manuel Valls ?

    Jeudi 1 Mai 2014
      Martine Billard co-présidente du Parti de Gauche

    Nous venons d’assister à un nouveau déni de démocratie.
    En effet, en vertu de la procédure du semestre européen, le programme de stabilité engageant la France auprès des autorités de Bruxelles pour les années 2014 à 2017, doit être envoyé à la commission européenne le 7 mai. L’article 121 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne fait obligation au gouvernement d’organiser un débat et un vote au Parlement . Si cela a bien eu lieu à l’Assemblée nationale, Manuel + lire la suite…

  4. Un désastre mûrement préparé

    Lundi 28 Avril 2014
      François Delapierre


    Le sort d’Alstom n’est pas encore bouclé mais déjà le désastre se profile. C’est un choc de réalité. Des décennies de mépris pour l’intervention de l’Etat et de fascination pour la financiarisation de l’économie ont conduit l’industrie française au bord d’un naufrage généralisé. Vous souvenez-vous de ces apôtres de la concurrence libre et non faussée qui expliquaient qu’en suivant leurs recettes, la France cesserait certes de fabriquer des tee-shirts mais qu’elle produirait de bien plus + lire la suite…

  5. Puisque le gouvernement s’obstine, il va falloir lui donner une leçon

    Jeudi 17 Avril 2014
      Martine Billard


    Crédit photo photosdegauche.fr (admin_sb)

    Les fanfaronnades de Manuels Valls et Michel Sapin, sur leurs capacités à obtenir de Bruxelles et Berlin des délais supplémentaires pour faire baisser le déficit dela France, n’auront pas durer plus longtemps que celles de Hollande lorsqu’il s’agissait de renégocier le TSCG. Mais suite aux diverses promesses contenues dans le discours du premier ministre devant le parlement, ce sont maintenant bien plus de + lire la suite…

  6. Répétition générale

    Lundi 14 Avril 2014
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche


    Crédit photos photosdegauche.fr (michel_soudais)

    Le mot est à la mode: samedi nous avons fait de la pédagogie. Vis-à-vis du gouvernement bien sûr. Il n’écoute rien, ne comprend rien! Alors nous avons répété le message des municipales. Nous avons parlé fort. Nous avons ajouté des sous-titres pour qu’il ne puisse plus ignorer l’existence d’une opposition de gauche à sa politique d’austérité. Mais nous sommes sans illusion: ce sont surtout les participants au défilé qui ont appris quelque chose. L a + lire la suite…

  7. La monarchie de la Ve République à son paroxysme

    Jeudi 10 Avril 2014
      Martine Billard co-présidente du Parti de Gauche

    Pour François Hollande, la leçon à tirer des résultats des élections municipales est claire: plus de concentration de pouvoir et toujours plus de libéralisme. Terminé les congrès du PS, c’est le président qui décide du premier secrétaire. Quant aux institutions, pas question de consulter le peuple français par référendum, il y a trop de précédents dangereux. Puisque le peuple ne vote pas comme le souhaiterait l’oligarchie, il n’aura pas le droit à la parole. La plus grande + lire la suite…

  8. Vers un front populaire écologiste

    Lundi 7 Avril 2014
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    Le mauvais côté se pressent aisément. Valls c’est l’enfoncement dans la crise politique. Minoritaire dans le pays, le monarque républicain qui trône au sommet de la Cinquième République rétrécit sa majorité. Il punit les Français qui ont voté, parfois avec leurs pieds, pour une politique de gauche en leur envoyant le plus à droite des prétendants. On nous accuse de procès d’intention? Lisez Valls! Sa référence est Clemenceau «qui impose l’ordre dans un pays en proie à l’agitation + lire la suite…

  9. A un rejet de gauche, François Hollande fait une réponse de droite

    Jeudi 3 Avril 2014
      Martine Billard co-présidente du Parti de Gauche

    Dimanche soir, nous avons tous éclaté de joie en écoutant les résultats de Grenoble: la démonstration est faite qu’existe enfin dans ce pays une autre alternative à gauche que celle de se rallier systématiquement au PS. Cette victoire de la liste EELV-PG-Ensemble et citoyens est prometteuse d’espoir pour la suite, non seulement par son score mais aussi dans sa construction collective autour d’un programme qui pour le PG préfigure notre volonté d’écosocialisme. + lire la suite…

  10. Qui arrêtera ce monarque fossoyeur ?

    Mardi 1 Avril 2014
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    Il faut remonter à 1947, deux ans après la Libération, pour trouver autant de villes passées à droite dans une municipale. Nous sommes donc bien plus proches de l’état d’urgence politique que du fonctionnement régulier des institutions. Le peuple saisit les moindres interstices d’une constitution qui ne lui donne aucun autre moyen de rejeter les politiques gouvernementales. Ce n’est pas seulement l’ampleur de la défaite du PS qui en atteste. C’est aussi l’extraordinaire + lire la suite…

  11. Election locale ? Raclée nationale pour le PS

    Jeudi 27 Mars 2014
      Martine Billard co-présidente du Parti de Gauche


    Depuis des semaines, les médias et le PS nous le répétaient sur tous les tons : les municipales seraient principalement un enjeu local. Les électeurs viennent de leur infliger un cinglant démenti. La raclée monumentale que vient de prendre le Parti Socialiste reflète fidèlement ce que pensent les français de la politique gouvernementale. L’abstention massive dans les quartiers populaires exprime le rejet de la politique de François Hollande: puisque vous faîtes la politique de + lire la suite…

  12. Premiers enseignements

    Lundi 24 Mars 2014
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche


    Le vote est passé dimanche. Il a soudain déchiré quelques voiles mensongers mis sur la campagne municipale. Longtemps niée, la dimension nationale du scrutin a éclaté d’un coup. Ouvrez le journal, il n’y est plus question que de la sanction de la politique gouvernementale. Pourtant, quand nous l’appelions de nos vœux, les médiacrates nous renvoyaient invariablement à la figure le caractère local du scrutin. Pas question pour eux de laisser monter un vote anti-austérité! En revanche, qu’elle est + lire la suite…

  13. Vivement dimanche !

    Lundi 17 Mars 2014
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    Quelle sera l’ampleur de cette opposition? Les municipales en décideront. Elles sont donc bien un enjeu national! Car plus il y aura de voix pour l’opposition de gauche dimanche, plus il y aura d’opposants de gauche à cette politique les jours suivants. Pour l’heure le pouvoir espère démontrer qu’il n’y a pas d’alternative de gauche à sa politique. Que même de mauvaise humeur les électeurs de gauche n’ont pas d’autre solution que de voter pour les candidats PS. Que les élus de ce parti n’ont pas de + lire la suite…

  14. A qui le Front de Gauche fait-il peur ?

    Jeudi 13 Mars 2014
      Martine Billard coprésidente du Parti de Gauche

    L’annonce des résultats électoraux est toujours une bataille politique visant de la part du gouvernement en place à minimiser les revers qu’il peut subir. C’est donc la préoccupation du gouvernement PS en place aujourd’hui. De l’autre côté, la droite a, au contraire, tout intérêt à communiquer sur les villes avec un maire PS sortant qui pourraient basculer à droite. Les deux, PS et UMP, se lamenteront bien évidemment sur le taux d’abstention mais pour rien au monde ne reconnaîtront leur + lire la suite…

  15. Notre siècle a trois ans

    Lundi 10 Mars 2014
      François Delapierre

    Il y a trois ans, le 11 mars 2011 survenait la catastrophe de Fukushima. Ce cataclysme éclatait non pas dans un pays de l’ancien bloc soviétique ou dans une économie balbutiante mais dans un Etat développé, à la pointe des techniques modernes, détenteur d’un parc nucléaire civil parmi les plus importants du monde. Au Japon, personne ne risque d’oublier ce funeste anniversaire. Il est devenu la géographie physique et humaine du pays pour plusieurs générations. Il faudra en effet encore quelques + lire la suite…

  16. Pacte de responsabilité : il ne se négocie pas, il se combat

    Jeudi 27 Février 2014
      Martine Billard co-présidente du Parti de Gauche


    François Hollande a décidé d’accélérer la mise en œuvre de son pacte de responsabilité. Le PS lui a immédiatement emboîté le pas, se vautrant avec délices dans le discours incantatoire de la «grande négociation sociale» en échange de suppressions de cotisations sociales payées par les entreprises en contrepartie. Mais, surprise, pour le PS celles-ci ne sont pas dues que par les entreprises «les contreparties doivent être respectives, (chaque partenaire doit prendre sa + lire la suite…

  17. Notre-Dame-des-Landes

     •

    Le parti de l’étranger!

    Lundi 24 Février 2014
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche


    Crédit photo photosdegauche.fr (stef.burlot)

    Les travaux de construction de l’aéroport n’ont pas commencé mais le site de Notre-Dame-des-Landes attire déjà des personnes venues de la France entière et même d’au-delà de nos frontières. Plus de 50 000 manifestants se sont encore retrouvés à Nantes ce samedi pour s’opposer au projet «d’Ayrault-port». Après avoir monté un dispositif policier qui s’est montré efficace dans le registre de la provocation, Valls a puisé dans le + lire la suite…

  18. Trop, c’est trop

    Jeudi 20 Février 2014
      Martine Billard

    Tous ceux qui n’appartiennent pas au monde des grands patrons, chômeurs, salariés, petits patrons, commerçants, artisans regardent avec stupeur mais aussi avec rage ce spectacle du président de la République dorlotant jour après jour les patrons de la finance et des grands entreprises. Un jour c’est aux Etats-Unis, allant jusqu’aux embrassades en public d’un exilé fiscal ex-pigeon, quelques jours plus tard ce sont des cajoleries à l’Elysée. Stop! La France , les entreprises, ce ne sont pas ces parasites + lire la suite…

  19. L’oligarchie c’est maintenant

    Lundi 17 Février 2014
      François Delapierre

    Selon Jordan Belfort, le Loup de Wall Street, «l’argent n’achète pas qu’une meilleure vie(…). Ça fait aussi de vous une meilleure personne: vous pouvez généreusement donner à l’église ou au parti politique de votre choix.» Eh bien selon Hollande, l’argent vaut aussi une place aux dîners d’Etat et aux conseils stratégiques.
    La présence de Gattaz au «dîner d’Etat» organisé à Washington entre François Hollande et les représentants du gouvernement états-unien jette une lumière crue sur la dérive + lire la suite…

  20. Une visite humiliante

    Lundi 10 Février 2014
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    Après Hollande néolibéral, voici Hollande atlantiste. Un nouvel «outing», comme on dit quand on est nord-américain.

    L’image provoque d’abord un effet de déjà-vu. François Hollande va à son tour poser tout sourire aux côtés du président des Etats-Unis. Mais la banalité trompeuse du cliché ne doit pas faire oublier le nouvel «outing», atlantiste cette fois, qu’affirme sa visite.

    D’abord il y a le contexte du déplacement. Hollande vient se coller tout sourire au chef d’une puissance qui écoute + lire la suite…

  21. Abandon de la loi famille

     •

    Un faute politique majeure

    Jeudi 6 Février 2014
      Martine Billard co-présidente du Parti de Gauche

    Ainsi donc François Hollande a de nouveau reculé. Il aura suffit d’une manifestation d’ultras pour qui les rôles dans la société découlent du sexe et les inégalités hommes femmes ne concernent que les salaires. Ils refusent même que l’école enseigne des valeurs car pour eux elle doit se contenter d’apprendre à lire, écrire et compter. Il s’agit donc d’un affrontement sur le projet de société, la conception de notre République et du rôle de l’école dans la formation des + lire la suite…

  22. Intégristes religieux et réseaux d’extrême droite font feu de tout bois contre la République

    Dimanche 2 Février 2014
      Martine Billard coprésidente du Parti de Gauche


    Crédit photo photosdegauche.fr (michel_soudais)

    Au delà des apparences, les rumeurs sur la théorie du genre dans les écoles maternelles et primaires et la manifestation du «jour de colère» présentent bien des similitudes. Toutes les deux prétendent fédérer des mouvements divers largement influencés par les différents intégrismes religieux et les réseaux d’extrême-droite. Elles surgissent dans la suite des «manifestations pour tous» + lire la suite…

  23. Jours d’irresponsabilité

    Lundi 27 Janvier 2014
      François Delapierre


    Les vœux de Hollande aux forces économiques auront finalement été des vœux au MEDEF et à lui seul. Les dirigeants syndicaux présents à l’Elysée ont reçu le discours présidentiel comme une gifle. Au sortir de la salle, le secrétaire général de la CFDT ne cherchait même pas à cacher sa colère: «il est hors de question que, d’un côté, il y ait des allégements de charges et, de l’autre, rien du tout». Le président de la République venait de complaire à Gattaz et ses amis en renonçant à toute + lire la suite…

  24. Un Ps au centre, une droite bousculée: L’opposition de gauche est indispensable

    Vendredi 24 Janvier 2014
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche


    Crédit photo photosdegauche.fr (alexis_cesar)

    «La droite a gagné la bataille des idées. Parce que la notion de compétitivité, le fait que l’emploi se crée en entreprise, le fait qu’il faille baisser le coût du travail, le fait qu’il faille baisser la dépense publique se sont désormais imposés comme les thèmes prioritaires de la politique de notre pays». Tout est dit par Valérie Pécresse, ancienne ministre du Budget de Sarkozy. Elle pourrait + lire la suite…

  25. L’aveu du MEDEF

    Lundi 20 Janvier 2014
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    L’aveu est passé inaperçu. Même s’il ne l’a pas dit trop fort pour ne pas gêner le pouvoir, le MEDEF a défendu dans la renégociation de la convention UNEDIC la semaine dernière une baisse de l’indemnisation des chômeurs pour «rétablir les comptes». Ce faisant, les amis de Pierre Gattaz révèlent qu’ils ne croient pas eux-mêmes à leur bobard de la création d’un million d’emplois! Car ceux-ci rempliraient à ras-bord les caisses de l’assurance chômage. Ils estiment donc que le déficit de l’UNEDIC va continuer et + lire la suite…

COMMUNIQUÉS

 •
  1. Le médicament n’est pas une marchandise !