ÉDITOS

 •
  1. Ils ne nous feront pas taire !

    Jeudi 24 Janvier 2013
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche

    Après les grandes envolées de Arnaud Montebourg cet été contre les patrons voyous, le gouvernement est revenu à ces premiers amours avec l’appui à l’accord inique signé entre le Medef et 3 syndicats minoritaires. La baisse du salaire et l’augmentation du temps de travail, sans que les salariés puissent individuellement refuser sauf à être licenciés pour motif personnel, seraient autorisés par le code du travail. Les procédures de licenciement et les protections juridiques seraient réduites. Le + lire la suite…

  2. Sous le casque, un cerveau !

    Lundi 21 Janvier 2013
      François Delapierre

    Ne pas soutenir l’opération militaire française au Mali conduit à être immédiatement repeint en mauviette agenouillée devant le terrorisme international, insensible aux exactions perpétrées par des groupes intégristes sur les populations maliennes. Il faut résister à cette mise au pas de la pensée! Il n’y a jamais une seule politique possible, même quand la guerre tonne. Pour lutter contre les groupes qui sévissent au Nord-Mali, nous regorgeons de propositions bien plus performantes que ces + lire la suite…

  3. Contre la réaction, pour l’égalité des droits

    Jeudi 17 Janvier 2013
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche

    L’égalité des droits ne se divise pas.
    Parce que pour nous, l’égalité des droits est un des fondements de la République, nous défendons de la même façon l’égalité de tous les citoyens sur l’ensemble du territoire national, l’égalité des droits sociaux et l’égalité des droits devant le mariage. Pour que chacun ait la possibilité de choisir y compris de ne pas se marier, faut-il encore que le choix existe.
    Tant que cette possibilité est déniée à une partie de la population, il y a + lire la suite…

  4. Et pourtant elle tourne

    Mardi 15 Janvier 2013
      François Delapierre

    Depuis Mots Croisés, nous savons que Cahuzac ne croit pas à la lutte des classes. Il n’y a même jamais cru! Ne dénonçait-il pas il y a un an la politique de classe de Sarkozy «président des riches»? Pffft… par la grâce de l’élection d’un président acquis à la ligne démocrate, les classes sociales auraient fait la paix dans un monde Bisounours du gagnant-gagnant? Une semaine aura suffi pour pulvériser cette fantaisie.

    Dès le 28 octobre, les 98 patrons des plus grosses entreprises françaises listaient + lire la suite…

  5. 2013 : ON NE LÂCHE RIEN

    Vendredi 11 Janvier 2013
      Martine Billard

    Les voeux de François Hollande et les interventions de Jean-Marc Ayrault du début d’année n’ont qu’un fil conducteur: la poursuite de l’austérité. Le cap pour l’emploi, la compétitivité et la croissance partent d’un diagnostic erroné qui apparaît de plus en plus clairement au fur et à mesure des discours des membres du gouvernement: pour eux il y a un problème de coût du travail. Et visiblement pas de problème du côté du capital. Les propos de Jérôme Cahuzac à Mots Croisés étaient d’ailleurs très + lire la suite…

  6. Quand la banque va…

    Mardi 8 Janvier 2013
      François Delapierre

    L’année commence admirablement pour les banquiers. Les banques viennent d’augmenter leurs tarifs, au-dessus de l’inflation qu’elles ont en horreur, mais pas au point de ne pas l’alimenter par l’inflation des tarifs bancaires! Par exemple celui de la carte à autorisation systématique, utilisées par les personnes sans chéquier qui ont recours au «droit au compte» prévu par la loi. Un «droit» qui coûtera donc de plus en plus cher... Mais surtout, la bonne nouvelle qui a fait bondir les cours de bourse des + lire la suite…

  7. Il jouait du violon debout

    Mercredi 2 Janvier 2013
      François Delapierre

    Il a fait son discours debout! Cette nouveauté fulgurante, relevée le soir même par les commentateurs experts en posture politique, constitue le principal changement du discours de vœux de François Hollande. Il se trouve même qu’elle fut la seule.

    La «crise qui passera grâce aux efforts de tous», l’insubmersible taxe sur les transactions financières «pour l’année prochaine», l’hommage creux au «talent de nos entrepreneurs», financier vautour et esclave de la sous-traitance dans le même sac, tout + lire la suite…

  8. Ecosocialisme

     •

    Une journée fondatrice

    Lundi 17 Décembre 2012
     

    A quoi sert la politique? Il faut en avoir fait son métier pour ne pas se poser cette question rendue si brûlante par le spectacle désolant de cette Cinquième République dépolitisée et marchandisée. Les républicains authentiques apportent à cette question une réponse singulière. En République, la démocratie ne doit pas simplement arbitrer entre des intérêts particuliers par le jeu de la concurrence libre et non faussée des opinions. Elle doit viser l’intérêt général. Celui-ci n’est pas + lire la suite…

  9. Le jour ou JM Ayrault a définitivement perdu la confiance des travailleurs ?

    Vendredi 7 Décembre 2012
      Martine Billard

    Le premier gouvernement de l’ère Hollande devait marquer la rupture avec la désindustrialisation de la France organisée depuis des décennies. Plus rien ne serait comme avant avec le nouveau ministère «du redressement productif» et le ministre à sa tête, Arnaud Montebourg, pourfendeur des patrons voyous. L’illusion n’aura duré que peu de mois. Le candidat François Hollande avait promis que «quand une grande firme ne veut plus d’une unité de production, + lire la suite…

  10. Un gouvernement sans visages

    Mardi 4 Décembre 2012
      François Delapierre

    Mais alors quand disaient-ils la vérité? Quand Montebourg voulait nationaliser ou quand Ayrault explique que ce n’est pas une bonne idée? Quand le gouvernement avait un repreneur pour Florange ou quand il dit qu’il n’a jamais existé? Quand il disait ne plus vouloir Mittal en France ou quand il signe un accord prévoyant de nouveaux investissements publics pour permettre à Mittal de rester? Le fait que ces propos contradictoires aient été tenus par des personnages différents, notamment Montebourg + lire la suite…

  11. Ça se grippe

    Mardi 27 Novembre 2012
      François Delapierre

    Faute de renégociation du traité Merkozy, François Hollande s’était vanté au retour de son premier sommet européen d’avoir engagé un processus de réorientation de la construction européenne. On sait ce que nous avions pensé de cette fable. Osera-t-il réitérer ce bobard au lendemain du dernier sommet européen qui a échoué à adopter l’enveloppe budgétaire de l’Union pour la période 2014-2020? Car la discussion a tourné exclusivement autour de deux questions. De combien couper? De 10% comme l’a défendu Hollande + lire la suite…

  12. Après La Grèce, Le Portugal, l’Espagne C’est Maintenant La France qui est attaquée

    Jeudi 22 Novembre 2012
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche

    L’agence de notation Moody’s a donc jugé utile d’abaisser la note de la France le jour du vote du budget à l’assemblée nationale. Quel meilleur symbole de l’inutilité de faire le dos rond devant la finance en espérant que cela la fera rentrer à la niche. Mais ce gouvernement ne peut être accusé de ne pas savoir. C’est donc de façon délibéré qu’il cède dès qu’un groupe de pression des actionnaires monte à l’attaque. Et à chaque fois qu’il recule, + lire la suite…

  13. Tectonique politique

    Mardi 20 Novembre 2012
      François Delapierre

    La conférence de presse de François Hollande assumant la ligne démocrate que portaient hier Blair et Schröder commence à remodeler le paysage politique. Dans toute l’Europe, la conversion des partis sociaux-démocrates au tryptique baisse des dépenses publiques, baisse du «coût du travail» et lutte contre les «rigidités du marché de l’emploi» a bouleversé leurs stratégies d’alliance et leur régime interne. Quand le programme change, la stratégie et le parti de même. La France n’y fera pas exception.

     + lire la suite…

  14. Hollande : Le tournant social-libéral assumé

    Vendredi 16 Novembre 2012
      Martine Billard

    La conférence de presse de mardi de François Hollande aura au moins eu un mérite: si certains croyaient que ce dernier était encore social-démocrate, ils savent maintenant que c’est terminé. En revendiquant la primauté de la politique de l’offre sur celle de la demande, la baisse des dépenses publiques sous prétexte que celles-ci n’ont pas permis de vivre mieux qu’il y a 5 ans et la lutte contre le coût du travail rendu responsable des difficultés des entreprises, François + lire la suite…

  15. Résistance contre la finance, résistance contre Notre-Dame-des-Landes

    Jeudi 8 Novembre 2012
      Martine Billard

    L’offensive organisée par le patronat, avec le manifeste des «pigeons» qui sont plutôt des vautours, puis l’appel des 98 grands patrons défendant leurs hauts revenus, puis le rapport Gallois reprenant les propositions du Medef, a atteint son but. François Hollande vient de décider 20 milliards de cadeaux supplémentaires aux entreprises, payés par le recul de la dépense publique pourtant au bénéfice de tous, et par plus de TVA sur les ménages. Il a ainsi + lire la suite…

  16. La démocratie sans le peuple, nouvelle utopie dominante

    Mardi 6 Novembre 2012
      François Delapierre

    Quand les Nord-Américains auront voté pour élire leur président, l’encre de cet éditorial sera déjà sèche. Le résultat sera-t-il aussi commenté que la campagne? Que de place accordée en effet à ce scrutin dans les médias français! Certes une élection dans l’Empire concerne a priori le monde entier. Mais depuis Reagan, on n’a jamais vu un changement de président aux Etats-Unis bouleverser la politique extérieure de ce pays. Quant à la politique intérieure, qui peut nous + lire la suite…

  17. Incompétence des généraux

    Mardi 30 Octobre 2012
      François Delapierre

    Nous avons déjà montré comment la ratification du TSCG et la programmation d’une austérité budgétaire historique engage notre pays dans une vis sans fin de récession économique. La stratégie du gouvernement implique également un cercle vicieux politique cette fois, une pente auto-entretenue d’affaiblissement idéologique et politique face à la droite et au patronat.

    La gestion par le PS du débat sur la compétitivité en est une consternante illustration. Pour préparer les esprits à son budget de + lire la suite…

  18. Le peuple répond résistance

    Mardi 23 Octobre 2012
     

    Et ça continue à marche forcée. Les textes s’enchaînent sans répit. Rarement dans une session parlementaire un gouvernement aura autant recouru à la procédure d’urgence. Quand il l’a appliquée au TSCG, c’était pour empêcher le débat car il n’y avait aucune raison de précipiter le vote du Parlement. La loi instaurant une Banque Publique d’Investissement passera aussi à la moulinette d’une procédure accélérée. Cela ajoutera à l’opacité d’un accouchement préparé sous la férule du banquier Pigasse, + lire la suite…

  19. Gouvernement PS-EELV = austérité + soumission à la Troïka européenne + renoncements + répression

    Jeudi 18 Octobre 2012
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche

    Ce mardi aura été un raccourci fulgurant des politiques gouvernementales:
    - au petit matin évacuation par la force d’opposants à l’aéroport Notre Dame des Landes alors que plus de 500 gendarmes et CRS empêchaient tout déplacement dans le secteur
    - à la mi-journée annonce de la mise en liquidation de la raffinerie de Petroplus alors qu’un repreneur existe
    - en début d’après-midi début du débat sur le budget d’austérité 2013.

    La troïka + lire la suite…

  20. La droite vous dit merci

    Mardi 16 Octobre 2012
      François Delapierre

    L’Assemblée nationale et le Sénat viennent donc d’adopter le TSCG. Malgré la manière brutalement antidémocratique dont a été expédiée la discussion parlementaire, il s’agit d’un tournant dont il faut prendre la mesure.

    D’abord ce vote engage la France dans le cercle vicieux de l’austérité. La récession et le chômage frappent sous nos yeux tous les pays européens soumis à ce régime. Obéir à la règle d’or c’est se soumettre à une vis sans fin de réduction de l’activité. Bartolone, le président de l’ + lire la suite…

  21. Élection contagion !

    Mardi 9 Octobre 2012
      François Delapierre

    Pourra-t-on jamais assez remercier le journal Le Monde pour sa contribution à l’internationalisation de la révolution bolivarienne du Venezuela? Organe le plus acharné et le plus caricatural de la lutte antichaviste dans notre pays, il en fait un sujet d’hostilité contre le Front de Gauche dès le mois d’août dernier. Le 21 au matin, Michel Sapin tente de répliquer aux critiques de Jean-Luc Mélenchon sur le bilan des cent premiers jours du gouvernement en mettant en cause «la gauche tonitruante, la gauche + lire la suite…

  22. Un pied dans la porte

    Mardi 2 Octobre 2012
      François Delapierre

    Mission accomplie, nous avons mis le pied dans la porte. Tout a été fait pour blinder le dispositif d’imposition du TSCG: calendrier extrêmement précoce, argumentaire gouvernemental réduisant le rejet du traité à une agression contre Hollande, refus systématique d’Ayrault de répondre à nos arguments, black-out médiatique… Malgré cela, nous avons réussi une mobilisation magnifique, regroupant 80 000 à 100 000 personnes dans des cortèges qui frappaient par leur niveau de conscience et de détermination. + lire la suite…

  23. Dimanche, attaquons le verrou

    Mardi 25 Septembre 2012
      François Delapierre

    Ces derniers jours confirment l’étendue de l’opposition au traité européen austéritaire, le TSCG.

    Citons notamment l’appel à manifester le 30 septembre voté par la direction nationale de la FSU à plus de 70% et le vote tout aussi large du conseil national d’Europe Ecologie les Verts contre le traité. Chaque soutien à cette cause est précieux pour le 30, bien sûr, mais aussi au-delà. Car cette journée décisive sera un moment dans un bras de fer de plus longue haleine pour la reconquête de la + lire la suite…

  24. Cocktail détonant

    Mardi 18 Septembre 2012
      François Delapierre

    Le 13 septembre dernier, Les Echos publiaient une synthèse sans appel. Les instituts de conjoncture économique abaissent les uns après les autres leurs prévisions de croissance pour 2013. 0,3 % en moyenne alors que le gouvernement base son budget sur une estimation de 0,8 %. La banque Natixis est plus optimiste que ses consœurs. Son conjoncturiste l’explique: «Notre scénario n’intègre à ce stade que les mesures déjà votées et j’attends la présentation du budget pour le réactualiser. Si la France devait à + lire la suite…

  25. L’Europe de Karlsruhe

    Mercredi 12 Septembre 2012
      François Delapierre

    Les juges de la cour constitutionnelle allemande, basée à Karlsruhe, sont les vedettes médiatiques du moment. Ils émargent à la rubrique curiosité sympathique. Les titres de presse ânonnent que l’Europe et les marchés sont suspendus à la décision qu’ils vont prendre sur la compatibilité du TSCG avec la loi fondamentale allemande. Imaginons un instant que l’on attende la décision démocratique d’un peuple consulté par referendum comme ce fut le cas avec les Irlandais lors du traité de Lisbonne. Que n’ + lire la suite…

COMMUNIQUÉS

 •
  1. La France doit soutenir la demande palestinienne à l’ONU