COMMUNIQUÉS


NON à l’agression militaire israélienne contre Gaza

 

Gaza_1.jpg

Une fois de plus, les peuples du monde entier assistent effarés à un déchaînement de violences barbares contre les Palestiniens de la part d’un État israélien gouverné par l’extrême-droite. Le but de ces opérations : défaire toute résistance du peuple palestinien afin d’entériner l’occupation et d’amplifier la colonisation en pratiquant la politique du fait accompli qui aura pour effet, à plus ou moins long terme, la disparition du peuple palestinien.

Dans un entretien téléphonique avec le premier ministre israélien, François Hollande n’a non seulement eu aucun mot pour condamner les bombardements israéliens qui ont déjà fait plus de 40 victimes dont de nombreuses femmes et enfants ainsi que 400 blessés mais ses propos"prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces" sont au contraire un encouragement au gouvernement israélien pour continuer sa politique de terreur.

Quelle honte ! Si la France était dirigée par un gouvernement internationaliste et luttant pour le respect des droits des peuples, elle commencerait par exiger la fin immédiate des bombardements contre Gaza et la levée du blocus, ainsi que l’arrêt de la colonisation en Cisjordanie. Elle appliquerait des sanctions économiques et diplomatiques fortes à l’encontre du gouvernement israélien. Mais le gouvernement français, tout comme les Etats-Unis et l’Union Européenne, préfère renvoyer dos à dos les Palestiniens et les Israéliens plutôt que d’agir en organisant par exemple une réunion de Conseil de Sécurité de l’ONU pour contraindre Israël à stopper les meurtres et les destructions en cours.

Le Parti de Gauche dénonce les bombardements et les assassinats en cours à Gaza. Il appelle les militants et les citoyens à amplifier la campagne Boycott, Désinvestissements, Sanctions (BDS) pour briser l’impunité israélienne et à participer aux rassemblements et manifestations organisés partout en France pour que cesse l’agression israélienne.

  • PARIS, devant le Ministère des Affaires Etrangères : Vendredi 11/7 à 15h
  • PARIS: Dimanche 13/7 à partir de 15h, manifestation au départ de Barbès
  • MARSEILLE : Samedi 12/7 à partir de 16h, Angle Canebière / Belsunce
  • LYON : Samedi 12/7à 15h Place de la République
  • NANTES : Samedi 12/7 à 15h, croisement cours des 50 otages / rue de la Barillerie
  • STRASBOURG: Samedi 12/7 16 h place Kléber
  • MONTPELLIER : Samedi 12/7 à 15h30, Place de la comédie
  • BORDEAUX: Jeudi 10/7 à 18h30, Place Jean Moulin
  • AVIGNON: Samedi 12 à 11h, devant la préfecture à Avignon

  1. Régionales 2015


    1er tour l’abstention en tête

    Deux millions de citoyens supplémentaires étaient inscrits sur les listes électorales par rapport aux régionales de 2010. Cela ne s’est pas traduit par un regain d’intérêt pour le vote lors du 1er tour. Même si elle se tasse légèrement en…