ACTUALITÉS


Le Parti-de-Gauche réagit aux déclarations insultantes de Daniel Cohn-Bendit

 

Après Jean-Paul Huchon et sa comparaison ignominieuse entre Jean-Luc Mélenchon et Jean-Marie Le Pen (dans l’Express), c’est au tour de Daniel Cohn Bendit de rivaliser dans la calomnie. Interrogé sur RTL, voilà ce qu’il dit à propos de Jean-Luc Mélenchon : "Quand on voit son livre, ce qu’il dit sur l’Allemagne, quand il parle de la "grande France", ce qu’il dit sur les boches, c’est insoutenable, intolérable ». L’eurodéputé d’Europe Écologie va jusqu’à estimer que le Président du Parti de Gauche tient un discours qui "va même labourer sur les terres du Front national" .

Daniel Cohn Bendit ment  : c’est lui comme hier son frère Gaby dans le journal Libération, qui utilise le terme de « boche ", ce qui est absolument inadmissible, et non Jean-Luc Mélenchon dans son livre.

En effet, ce dernier, après avoir souligné le fait que l’Allemagne défend aujourd’hui ses intérêts nationaux davantage que dans l’après-guerre, ce que nul commentateur un peu sérieux ne peut contester, ajoute "construire des relations avec les allemands, c’est un devoir permanent de notre pays. Et chacun doit s’y atteler à la place qu’il occupe ». C’est ce qu’a d’ailleurs fait le Parti de Gauche dès sa création en revendiquant le parrainage de Die Linke dans une vision internationaliste de la coopération entre les peuples


Voilà qui suffit à réduire à néant les accusations répugnantes des frères Cohn-Bendit.


S’ils avaient lu le livre, ils auraient pu engager le débat sur les propositions de désarmement nucléaire, de sortie du nucléaire, de planification écologique avec relocalisation de la production pour lutter contre les émissions de gaz à effets de serre.


Au lieu de cela, ils préfèrent l’insulte. Ce type de déclarations, outre qu’elles banalisent le Front National, rappellent, en pire, les attaques faites à l’encontre des partisans du Non de Gauche au TCE en 2005.
L’ensemble du Parti de Gauche se sent insulté et diffamé par cette déclaration. Nous interpellons solennellement l’ensemble des militants Verts ainsi que leur direction et plus spécifiquement leur secrétaire nationale, Cécile Duflot, afin de savoir si de telles déclarations représentent la position  d’Europe Ecologie/les Verts.

Eric Coquerel Secrétaire national du Parti de Gauche chargé des relations unitaires

  1. "Globalisons les luttes, globalisons l’espérance"

    Déclaration des organisations françaises présentes au VIème congrès du Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST)

    Réunis à l’occasion du VIème Congrès national du MST, du 10 au 14 février 2014, paysans et travailleurs appellent à lutter et construire…

  1. Régionales 2015


    1er tour l’abstention en tête

    Deux millions de citoyens supplémentaires étaient inscrits sur les listes électorales par rapport aux régionales de 2010. Cela ne s’est pas traduit par un regain d’intérêt pour le vote lors du 1er tour. Même si elle se tasse légèrement en…