Résolution politique adoptée au conseil national des 3 et 4 décembre 2016

Pour la majorité de nos concitoyen-ne-s, la campagne présidentielle va débuter en janvier. Jean-Luc Mélenchon abordera cette nouvelle période fort du travail politique accompli depuis février. Il occupe une position centrale, il est le mieux à même de changer la donne en 2017. Nous disions à notre CN de janvier dernier, qu’il existait une voie étroite pour gagner, aujourd’hui elle se dessine plus nettement. Le succès est à la portée du candidat et de la campagne France Insoumise. La candidature de Jean-Luc Mélenchon apparaît en effet à des secteurs de plus en plus larges du peuple comme le vote nécessaire et salutaire dans une période marquée par la décomposition du système. Elle peut donc être celle qui gagne.

Des enseignements tirés des États-Unis

Une fois n’est pas coutume, nous pouvons tirer de l’élection présidentielle américaine des enseignements pour la nôtre. Sans doute parce que ce sont désormais tous les peuples du monde, y compris celui de la première puissance, qui réagissent aux méfaits du capitalisme globalisé et financiarisé, à commencer par ceux du libre-échange. La période est décidément instable. Elle est propice aux bouleversements, mais les formes qu’ils prennent peuvent différer du tout au tout. Ils peuvent avantager le camp de la révolution citoyenne comme le camp le plus réactionnaire et autoritaire. La victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine s’inscrit dans ce cadre. Dans un contexte marqué par la démobilisation et la hausse de l’abstention, les électeurs ont voté pour un candidat raciste, sexiste et climato-sceptique mais qui a su se grimer en opposant du libre-échange et en définitive en « protecteur » des emplois aux Etats-Unis.

Lire la suite…

    Leave a Reply