Les lobbies des OGM et des pesticides ne lâchent jamais

Le Conseil d’Etat vient d’annuler l’interdiction de culture du mais OGM MON810 de Monsanto. Heureusement cette décision n’aura pas de conséquence concrète.

Mais il est inquiétant que le Conseil d’Etat se range clairement aux arguments des lobbies des OGM en s’alignant sur les arguments avancés par l’EFSA(Autorité européenne de sécurité des aliments) au moment où cette agence déclare, contrairement à l’OMS (Organisation mondiale de la santé), que le glyphosate ne présente aucun danger pour la santé.

Une telle décision, sous prétexte d’arguments scientifiques, démontre surtout l’urgence et la nécessité d’une expertise indépendante des multinationales des OGM et des pesticides et le renforcement de la
législation protégeant les lanceurs d’alerte contrairement à ce qu’a voté hier le Parlement européen.

Leave a Reply