A l’issue de son réquisitoire lors du procès Luxleaks, l’avocat général John Petry a demandé pour les deux lanceurs d’alerte des peines allégées, requérant six mois de prison avec sursis et 1 500 euros d’amende pour Antoine Deltour, et 1 000 euros d’amende pour Raphaël Halet, sans peine de prison. Si l’acquittement des chefs de violation du secret des affaires est demandé, la justice luxembourgeoise veille à ce que soient conservés  les chefs de violation du secret professionnel et de vol domestique: il est donc formellement interdit de dénoncer des pratiques financières illégales!!

La finance veille à ce que ses intérêts et magouilles soient préservées et protégées comme en témoigne le jugement Lagarde/Tapie.

Le Parti de gauche dénonce fermement ces décisions injustes et apporte tout son soutien aux lanceurs d’alerte pour lesquels ils réclame l’acquittement et leur réhabilitation.

Leave a Reply