Aulnay sous bois : Exigeons vérité et justice !

Quatre policiers ont été placés en garde à vue pour viol en réunion avec objet et sont placés en détention provisoire.

Le Parti de gauche témoigne de sa solidarité avec la victime et ses proches.

Aucun citoyen, dans aucun territoire de la République ne doit craindre pour son intégrité physique vis à vis des dépositaires de l’autorité publique.

Faut-il qu’il y ait un tel sentiment d’impunité pour que des représentants de la police républicaine puissent commettre de tels actes ?

Si la présomption d’innocence est à respecter du point de vue du droit, l’enquête du juge d’instruction doit être menée jusqu’au bout face à des faits d’une telle gravité, selon les témoignages de la victime corroborés par les expertises médicales.

Leave a Reply