Cahuzac

Condamnation de Jérôme Cahuzac : justice, enfin, pour un voyou !

Même si la peine reste clémente au vu de la gravité des faits, le Parti de Gauche se félicite que Monsieur Cahuzac ait écopé d’une peine de prison ferme et d’inéligibilité pour évasion fiscale. Enfin, ce pilleur et ce menteur se voit sanctionner pour son mépris à l’égard du principe d’égalité des citoyens devant l’impôt, pour son mépris de sa fonction et pour son mensonge éhonté devant le Parlement.

Alors que les puissants imposent des saignées au peuple et des coupes drastiques dans les dépenses publiques, le Parti de Gauche appelle à un vaste plan de lutte contre l’évasion fiscale. Les voleurs du fisc pillent chaque année entre 60 et 80 milliards d’euros à l’État, soit l’équivalent du déficit public. Cet argent serait bien plus utile à financer l’éducation nationale ou la transition énergétique qu’à dormir dans des paradis fiscaux ! Faisons sauter le « verrou de Bercy » : l’administration fiscale ne doit plus avoir le monopole en matière de poursuite de fraudeurs. Ce système limite massivement le nombre de dossiers transmis à la justice et donc la possibilité d’engager des poursuites et de prononcer des sanctions. Rehaussons les effectifs de la Direction générale des finances publiques, afin de donner aux enquêteurs fiscaux les moyens de faire leur travail. Levons l’impunité fiscale et imposons l’inéligibilité à vie des élus corrompus. Voici des principes de base du renouveau démocratique que nous appelons de nos vœux avec la VIème République.

Le Parti de Gauche appelle enfin à se mobiliser en soutien au militant Jon Palais, jugé le 9 janvier prochain à Dax pour avoir participé à une réquisition de chaises dans une agence de la BNP. Les actions symboliques et non-violentes contre l’évasion fiscale, qui devraient se reproduire les 9 et 10 décembre prochains en France, sont autant d’alertes citoyennes légitimes que nous soutenons.

Leave a Reply