Priorité à l’éducation prioritaire

Le Parti de Gauche apporte son plein soutien aux enseignant-es des lycées d’éducation prioritaire, au collectif « Touche pas à ma ZEP » et aux organisations syndicales en grève ce jeudi. Leur combat, soutenu par les parents d’élèves, est d’intérêt général. Il s’agit d’améliorer les conditions d’apprentissage des élèves en garantissant les dédoublements nécessaires et le maintien d’effectifs réduits en classe.

L’éducation prioritaire mérite une politique ambitieuse. Avec Jean-Luc Mélenchon, nous voulons intégrer les lycées à la carte de l’éducation prioritaire, écartés en 2014 par le gouvernement PS. Nous voulons tourner la page de l’austérité et répondre à des besoins éducatifs croissants. Nous voulons mettre en place des mesures favorables à la stabilité des équipes enseignantes.

Paul Vannier, secrétaire national à l’éducation du Parti de Gauche
Baptiste Vanhee, membre de la commission éducation du Parti de Gauche

Related Posts

Pour les écoles rurales, faire vivre le service public
PISA : l’urgence de la rupture !