Image issue d'une vidéo de l'armé Syrienne

Comme cela devient hélas désormais systématiquement le cas, en Syrie comme en Irak, les civils y sont pris en otage, et la nécessité d’éradiquer Daech, le Front Fatah al Cham (branche d’Al Qaïda en Syrie) et tous les groupes pratiquant la terreur ne peut justifier le massacre de populations civiles.
Ces massacres sont intolérables d’où qu’ils viennent.
Cette situation nécessite de toute urgence, comme le Parti de Gauche le réclame depuis des années, une résolution politique dans le cadre de l’ONU.
La recherche d’une solution politique avec la tenue d’élections libres doit être la priorité pour le gouvernement français. Trop d’occasions ont été ratées, 4 années ont été perdues et aujourd’hui ce sont encore les civils qui payent de leurs vies cet enlisement de la diplomatie internationale.
La France doit jouer son rôle de médiation en ne prenant parti ni pour Bachar El Assad, ni pour les États-Unis, ni pour la Russie, ni pour les monarchies du Golfe, mais en trait d’union pour construire un corridor humanitaire, face à ces massacres terribles de civils.

Related Posts

cmorel
Nous serons de nouveau observateurs au procès du HDP le 18 septembre en Turquie
pgo
Sommet du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert : la France doit s’engager dans la transparence financière !
Coree du sud
Le Parti de Gauche soutient la révolution citoyenne en cours en Corée du Sud

Leave a Reply