Contribution du PG au programme pour les européennes

Dans le cadre de l’élaboration du programme de la France insoumise pour les élections européennes, chaque groupe membre de l’espace politique a été invité à déposer une contribution dans le courant du mois de mai. Le SEN a donc remis ce texte à l’espace politique ; il se situe dans le cadre du programme du Parti de Gauche, et reprend en les actualisant les résolutions du CN sur la question européenne et les déclarations du Sommet du Plan B.

 

Articuler le programme « Maintenant le Peuple » à la stratégie « Plan A/ Plan B »

Emmanuel Macron se présente comme un ardent défenseur du projet européen. Porté par les oligarques du vieux continent, il a les faveurs des lobbys et des institutions bruxelloises. De manière évocatrice, il a renommé le quai d’Orsay “ministère de l’Europe et des Affaires étrangères”, assumant ainsi que les affaires européennes ne relèvent pas des affaires étrangères. D’une certaine façon, on peut dire avec ironie que Macron rend service à la démocratie en revendiquant la centralité de la question européenne. Les citoyen-e-s prennent conscience, de manière croissante, de l’impact des politiques de l’UE sur les États membres. Là où le monarque tend son piège, c’est lorsqu’il tente de donner un habillage culturel à un projet européen qui, à travers ses traités et son fonctionnement, est aujourd’hui parfaitement néolibéral.

lire la suite

    Leave a Reply