Guyane : visite de Macron entre mépris et productivisme

Les Guyanais ont une demande qui paraît frappée du bon sens dont se réclame tant E. Macron : avoir les mêmes droits que tous les français.e.s.

Il y a bien longtemps qu’ils ne croient plus aux promesses de père Noël car ils ont appris à leurs dépens combien ces dernières étaient rarement suivies d’effet. Mais ils demandent à juste titre le respect des engagements pris au nom de la France par le gouvernement précédent. Or E. Macron a annoncé qu’il s’en tiendrait au minimum (1,08 milliard).

Il est scandaleux que les élus aient dû menacer de boycotter la présence du président de la République pour pouvoir obtenir une rencontre qui n’était initialement pas prévue.

Après avoir dû céder aux élus, E. Macron n’a pu s’empêcher d’afficher son mépris vis à vis du peuple en refusant d’envisager toute rencontre avec le collectif Pou Lagwiyann dékolé moteur de la lutte du printemps dernier.

Il a aussi réaffirmé sa vision rétrograde et productiviste du développement économique en réaffirmant son soutien au désastreux projet de mine de la Montagne d’Or.

Le Parti de Gauche apporte tout son soutien aux hommes et femmes de Guyane debout dans le combat pour l’égalité et un développement harmonieux de leur pays.

Leave a Reply