LGV Bordeaux Dax Espagne : c’est toujours non !

« Les grands élus landais viennent de se prononcer en faveur de la LGV Bordeaux/Dax/Espagne au motif douteux de désenclaver les Landes et d’emprunter la marche du progrès.

Nous pourrions croire ces « grands » élus si le département des Landes n’avait pas déjà la ligne TGV Bordeaux/Dax, faisant donc qu’il n’y a aucun enclavement. Nous pourrions croire ces « grands » élus si progrès – à supposer qu’une LGV soit le progrès – ne signifiait pas désastre écologique, scandale financier et métropolisation. Nous pourrions croire ces « grands » élus s’ils mettaient la même énergie à défendre les lignes régionales (très empruntées par les populations) que le rapport Spinetta sur la SNCF veut supprimer (dont la ligne Mont-de-Marsan/Bordeaux).

Il est navrant que les « grands » élus, choisis démocratiquement par les citoyens, méprisent ces derniers qui ont, via une enquête publique, rejeté massivement le projet LGV. Dans une démocratie, il n’y a pas de « grands » ou de « petits » élus ; il y a des citoyens dont l’avis doit être respecté.

Le secrétariat du Parti de Gauche dans les Landes

Leave a Reply