Suspension des décrets de dissolution du « Comité Action Palestine » et du « Collectif Palestine Vaincra »

Le Parti de Gauche se félicite de la suspension par le Conseil d’État le 29 avril des décrets de dissolution du « Comité Action Palestine » et du “Collectif Palestine Vaincra” publiés en mars par le ministère de l’Intérieur et contre lesquels il s’était élevé :

Le Parti de Gauche dénonce le projet de dissolution de deux associations de solidarité avec le peuple palestinien

Le conseil d’État rappelle que « … l’appel au boycott [d’Israël], en ce qu’il traduit l’expression d’une opinion protestataire, constitue une modalité particulière d’exercice de la liberté d’expression ».

Le jugement ajoute que la mesure de dissolution « porte une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d’association et à la liberté d’expression »

Cela montre le peu de respect que le gouvernement Macron porte à ce qui est de plus fondamental dans une démocratie : la liberté d’expression.

Nous rappelons que ces dissolutions avaient été organisées en répondant aux injonctions du CRIF, à la veille de la venue en France du président israélien en mars dernier.

En solidarité avec le peuple palestinien et la reconnaissance de ses droits nationaux, le Parti de Gauche salue et soutient le combat des associations qui ont obtenu cette belle victoire.

Related Posts

Palestine
Assassinat de Shireen Abu Akleh : les responsables doivent répondre de leur crime
Palestine
Rassemblement le 30 mars, pour tous les droits du peuple palestinien
Pour la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens

Leave a Reply