ÉDITOS

 •
  1. L’aveu du MEDEF

    Lundi 20 Janvier 2014
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    L’aveu est passé inaperçu. Même s’il ne l’a pas dit trop fort pour ne pas gêner le pouvoir, le MEDEF a défendu dans la renégociation de la convention UNEDIC la semaine dernière une baisse de l’indemnisation des chômeurs pour «rétablir les comptes». Ce faisant, les amis de Pierre Gattaz révèlent qu’ils ne croient pas eux-mêmes à leur bobard de la création d’un million d’emplois! Car ceux-ci rempliraient à ras-bord les caisses de l’assurance chômage. Ils estiment donc que le déficit de l’UNEDIC va continuer et + lire la suite…

  2. Le chemin sans retour du social-libéralisme de Hollande

    Mercredi 15 Janvier 2014
      Martine Billard coprésidente du Parti de Gauche

    Hier soir, le président de la république s’est lancé dans un concours avec N. Sarkozy pour savoir lequel aura le plus choyé le patronat et baissé les dépenses publiques. Il pourrait aussi ajouter le contournement du débat démocratique: création d’un conseil stratégique de la dépense publique se réunissant tous les mois autour de lui (mais à quoi servent alors le ministre du budget et les commissions des finances du parlement?) et annonce de l’engagement au printemps de la + lire la suite…

  3. Un président de lutte des classes

    Lundi 13 Janvier 2014
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche



    Quel est le problème du capital en France? Le travail! Voilà une thèse qui dégage un parfum furieusement tenace de lutte des classes. Celle-ci avait pourtant été décrétée caduque par Cahuzac, supernova du gouvernement Ayrault. La vieille lune a donc été enrobée dans du papier brillant. On ne dit plus qu’il faut baisser les salaires et les droits sociaux mais qu’il faut «réduire le coût du travail». La perte de précision du vocabulaire a un effet anesthésiant. C’est le but recherché. Mais s’ + lire la suite…

  4. Nos voeux 2014

     •

    Face à la droite et à l’extrême droite, le social-libéralisme n’est pas la solution

    Jeudi 9 Janvier 2014
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche

    Le gouvernement a terminé l’année en apothéose le 31 décembre: décret autorisant l’ouverture le dimanche des magasins de bricolage, décret réduisant les exigences environnementales pour ouvrir ou agrandir une porcherie, et appel du parquet contre la relaxe des 5 militants CGT de Roanne! Le lendemain, François Hollande présentait des vœux en assumant ouvertement son coming out libéral: attaques contre l’Etat et annonces de la + lire la suite…

  5. Une rentrée en grande pompe

    Lundi 6 Janvier 2014
      François Delapierre


    La mise en image était paraît-il l’œuvre de Claude Sérillon
    . L’acteur était François Hollande, nul doute sur ce point. Mais le texte des vœux présidentiels devait beaucoup au président du MEDEF, Pierre Gattaz, apparemment promis à tenir auprès du nouveau président le rôle que Parisot jouait auprès de Sarkozy, celui de véritable ministre de l’économie et des finances. Le pas de deux esquissé depuis plusieurs mois maintenant entre les dirigeants de Bercy et le MEDEF pour aboutir à une nouvelle + lire la suite…

  6. Le Front de Gauche

     •

    Une ligne d’autonomie pour construire une alternative à gauche

    Vendredi 20 Décembre 2013
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche


    Crédit photo photosdegauche.fr (paul_heems)

    Ces derniers jours les questions fusent de toute part: le Parti de Gauche veut-il rompre avec le Front de Gauche? Il est pour le moins paradoxal que nous soyons interpellés sur ce sujet alors que dès l’origine nous nous sommes battus pour l’autonomie du FdG au premier tour des municipales.

    Redonner espoir à toutes celles et ceux qui veulent une alternative à gauche, à ceux qui rejettent les + lire la suite…

  7. Mise en place

    Lundi 16 Décembre 2013
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    Peu à peu le paysage des prochaines européennes se dessine. Pour l’heure il ne s’agit que des grandes lignes. Mais elles constituent le cadre essentiel. Samedi a renforcé l’émergence de deux blocs. Le Parti de la Gauche européenne (PGE) a décidé de défendre un candidat à la présidence de la Commission pendant que les militants du SPD votaient à 75% pour la «grande coalition» avec Merkel.

    Leur confrontation a déjà des visages. D’un côté Alexis Tsipras, de l’autre Martin Schulz, candidat du Parti Socialiste + lire la suite…

  8. La Centrafrique et l’Armorique

    Lundi 9 Décembre 2013
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    From Wikimedia Commons, the free media repository

    Le gouvernement a-t-il tort d’intervenir au Centrafrique? Non. A la différence de précédentes opérations militaires dans lesquelles la France a été hélas engagée, celle-ci s’inscrit pleinement dans le cadre du droit international puisque le conseil de sécurité de l’ONU a donné unanimement le mandat à notre pays d’appuyer la force africaine de la Misca chargée de protéger les civils et «stabiliser» le pays. La situation humanitaire désastreuse en + lire la suite…

  9. Oui nous sommes l’opposition de gauche

    Vendredi 6 Décembre 2013
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche

    Photo Stéphane Burlot

    Dimanche, nous étions dans la rue, contents d’être ensemble, de dire qu’on n’est pas des moutons disposés à se laisser tondre sans résister. Combien de commentateurs, combien de dirigeants du PS attendaient avec gourmandise, que nous trébuchions pour pouvoir pérorez, vous voyez le Front de gauche n’existe plus, Jean-Luc Mélenchon c’est fini. Combien a dû être forte leur déception mais surtout leur fureur de voir qu’il y a dans le pays des dizaines de milliers de + lire la suite…

  10. Où marchons-nous?

    Lundi 2 Décembre 2013
      François Delapierre

    Crédit photo: Stéphane Burlot

    En convoquant cette marche pour la révolution fiscale en trois semaines, nous n’étions pas sûrs de notre succès. Nous étions en revanche certains qu’une éventuelle réussite serait immédiatement contestée. J’invite ceux qui chipotent sur les 100 000 marcheurs du 1er décembre à organiser une manifestation en faveur de la politique fiscale du gouvernement. Qu’ils mettent sur leur banderole les slogans de Hollande: «le travail coûte trop cher», «20 milliards pour le patronat, ça + lire la suite…

  11. Le grand chaos

    Lundi 25 Novembre 2013
      François Delapierre, conseiller régional Front de Gauche en Essonne, secrétaire national du Parti de Gauche

    Virage sur l’aile de Jean-Marc Ayrault. Alors qu’il se contentait de répéter que la TVA serait augmentée au 1er janvier, le voilà qui annonce la «remise à plat» fiscale. Cela ressemble plus à une turbulence qu’à un changement de cap. Rarement un chantier de cette importance aura été lancé dans une telle confusion. La cause en est simple. Hollande, après qu’on l’ait vu s’occuper en direct à la télévision des conditions du retour de Leonarda, reste obstinément silencieux sur ce qui fut sa promesse centrale + lire la suite…

  12. Réforme fiscale

     •

    A peine annoncée, déjà reportée

    Dimanche 24 Novembre 2013
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche

    Après des mois passés à annoncer par la voix de divers ministres et du président lui-même que le temps de la réforme fiscale était terminé, le 19 novembre le premier ministre a tout d’un coup déclaré qu’il était nécessaire de tout remettre à plat. Une lueur de lucidité? Ou plutôt une tentative de sortir par le haut d’une situation où le gouvernement est coincé entre poujadisme fiscal d’un côté et exaspération à gauche et au niveau syndical face aux reculades constantes devant + lire la suite…

  13. TVA, on t’aura !

    Lundi 18 Novembre 2013
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    Ayrault et Moscovici sont catégoriques. Le gouvernement ne reviendra pas sur la hausse de la TVA prévue le 1er janvier. Cette mesure serait nécessaire pour financer les 20 milliards d’euros donnés au patronat. Selon Moscovici, «c’est par l’entreprise que va reprendre l’économie française: la TVA est faite pour financer en partie cet effort». Ayrault insiste: la hausse est nécessaire car «cela va permettre de financer la baisse du coût du travail pour toutes les entreprises». Ils confirment ce faisant leur + lire la suite…

  14. Marchons le 1er décembre !

    Mercredi 13 Novembre 2013
      Eric Coquerel, Secrétaire national du Parti de Gauche

    Sur fond de chômage et de stagnation économique, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault poursuit une politique d’austérité catastrophique pour le pays. Pire, parce qu’identifié comme le gouvernement de la «gauche», il sème la confusion et désoriente toujours plus nos concitoyens. Cette fin d’année, marquée par le vote d’une réforme des retraites qui légitime et aggrave celle de Nicolas Sarkozy et par un budget d’austérité record, est en train d’achever ce qui reste de légitimité populaire à + lire la suite…

  15. La goutte d’eau et la marée

    Lundi 11 Novembre 2013
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    Ca n’a pas traîné. Quarante-huit heures après notre proposition d’une marche pour une révolution fiscale contre les privilèges, Jean-Vincent Placé, président du groupe EELV au Sénat, déclare que la hausse de la TVA prévue au 1er janvier pourrait être la «goutte de trop». Dès le départ, cette mesure cumule la palme de l’imbécilité économique et de l’injustice sociale. La TVA frappe davantage les petits revenus que les gros et s’abat sur la consommation populaire au moment où celle-ci recule pour la + lire la suite…

  16. Plus de 1000 plans sociaux en 1 an: seul le gouvernement reste optimiste

    Jeudi 7 Novembre 2013
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche

    La France est en train de remonter la pente, disait Jean-Marc Ayrault le 4 novembre. Ce sont pourtant plus de 50 000 emplois directs qui sont menacés par les nouveaux plans sociaux. En Bretagne, la droite et le patronat savent jouer du «sentiment breton» pour faire croire qu’il y aurait une réponse spécifique: patrons, salariés, agriculteurs, transporteurs routiers mains dans la main pour sauver la Bretagne. Mais quelle Bretagne? Celle des algues vertes? + lire la suite…

  17. Vive l’impôt… républicain

    Mardi 5 Novembre 2013
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    Au cimetière des promesses enterrées de Hollande, nos pensées se tournent cette semaine vers sa grande réforme fiscale. Cet engagement promis les yeux dans les yeux aux électeurs fut prématurément fossoyé par Cahuzac en plein Mots croisés face à Jean-Luc Mélenchon: «la réforme fiscale? elle est faite!».

    Cette fois, l’ancien ministre du budget disait peut-être vrai. Mais il ne faut parler ni de réforme ni de révolution. C’est une contre-révolution fiscale qu’opère ce gouvernement. Le traité + lire la suite…

  18. Hollande

     •

    Un capitaine de pédalo incapable d’affronter les tempêtes

    Jeudi 31 Octobre 2013
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche

    Jamais un gouvernement et un président n’ont été aussi impopulaires sous la 5ème République. En moins de deux ans, le gouvernement aura cédé systématiquement aux exigences du patronat. Celui-ci aurait tort de se gêner puisqu’à chaque fois qu’il proteste, il finit toujours par gagner. Il se sent donc un peu plus fort tous les jours. Dans le cas des mobilisations contre l’écotaxe en Bretagne, on a assisté à une jonction de l’ensemble du patronat, de la FNSEA + lire la suite…

  19. La Bretagne à l’abattoir

    Lundi 28 Octobre 2013
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    Le marasme économique qui a mis le feu aux poudres en Bretagne n’est pas la conséquence malheureuse d’une situation géographique excentrée. C’est le fruit des politiques dites de «compétitivité» menées par l’Union européenne et le gouvernement de François Hollande. Le capitalisme a sa géographie, faite de zones spécialisées et hiérarchisées en centres et en périphéries selon leurs contributions réciproques au mouvement général d’extorsion de la plus-value. Le libre-échange vise justement à extraire + lire la suite…

  20. L’homme du désordre

    Lundi 21 Octobre 2013
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    Il aurait suffi que Manuel Valls dise qu’interpeler une collégienne en pleine sortie scolaire était une faute. Il aurait suffi qu’il admette que c’est un trouble à l’ordre républicain que de demander à un enseignant de se transformer en auxiliaire d’une expulsion pour faire quitter le territoire national à un enfant qu’il est chargé d’éduquer. Mais Valls a fait un autre choix. Reprenant une technique qu’il réitère chaque semaine, il s’est livré à une énième provocation dans l’attente de nouvelles + lire la suite…

  21. La goutte d’eau qui fait déborder le Valls ?

    Samedi 19 Octobre 2013
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche

    L’expulsion de Leonarda, jeune collégienne kosovare de 15 ans alors qu’elle participait à une sortie scolaire, soulève un flot d’indignation jusque dans les rangs du PS et au sein du gouvernement. Manuel Valls n’a que la froideur des circulairesadministratives à la bouche, obsédé par son sinistre concours statistique avec ses prédécesseurs de droite à qui expulsera le plus d’étrangers. A Paris, quatre cent lycéens ont manifesté devant le rectorat contre l’expulsion d’un des + lire la suite…

  22. Avis de tempête !

    Lundi 14 Octobre 2013
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    Qui dira que l’élection de Brignoles n’était qu’un scrutin local? Bien sûr ce canton est atypique. Il fait partie des deux seuls que le FN avait déjà emportés en 2011. Moins de 10 000 électeurs ont voté dimanche dans une abstention majoritaire. Mais ce résultat est national par ses causes comme par ses conséquences. Il est le fruit de la démoralisation de la gauche patiemment organisée au sommet de l’Etat pour anesthésier le pays soumis aux amputations austéritaires ou détourner sa souffrance sur les Roms. + lire la suite…

  23. En période de crise, la stratégie électorale ne peut pas être principalement locale

    Jeudi 10 Octobre 2013
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche

    Jusqu’à dimanche et aux résultats du premier tour de l’élection cantonale partielle de Brignoles, tous ceux qui alertaient sur le danger de dérouler le tapis rose médiatique devant le FN se faisaient rabrouer. Mais aujourd’hui la créature a échappé à son maître et va se répandant toute souriante dans tous les médias, toujours aussi accueillants, pour expliquer que le FN est dorénavant le premier parti de France. Il n’en est rien évidemment + lire la suite…

  24. La torgnole de Brignoles

    Lundi 7 Octobre 2013
      François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

    Que faut-il de plus? La déroute de Brignoles démontre en grandeur nature l’impasse de la stratégie du rassemblement sans contenu face au FN. Dans ce canton, le candidat PCF arborait aussi le poing et la rose. Il le faisait convaincu de la puissance bénéfique du talisman qui allait bientôt le frapper. On vit ainsi les militants communistes brignolais user leurs semelles à distribuer dans toutes les boîtes l’appel mortifère d’Harlem Désir à voter pour leur candidat. Quel contresens! Dans toutes les + lire la suite…

  25. Travail du dimanche : La meute médiatique est lancée

    Vendredi 4 Octobre 2013
      Martine Billard, Co-Présidente du Parti de Gauche

    A écouter tous les médiacrates qui sévissent sur les chaînes de télévisions et de radios, la modernité serait de passer ses dimanches dans les centres commerciaux. Un air de déjà entendu. C’était sous les gouvernements UMP. Le plus grand centre commercial à côté de Marseille, Plan de Campagne, était ouvert tous les dimanches dans l’illégalité la plus totale. Que fit le gouvernement? Une proposition de loi portée par le député UMP du coin. Et déjà les mots qui circulaient + lire la suite…

COMMUNIQUÉS

 •
  1. Politique Familiale


    No Future ?