Heetch

Condamnation de Heetch : une victoire contre l’ubérisation qui doit en appeler d’autres !

Après la condamnation de Uber Pop, la plateforme Heetch vient d’être condamnée à verser 441 000 euros en réparation du préjudice moral causé aux chauffeurs de taxi par leur service de transport entre particuliers (auxquels s’ajoutent 91 000 euros pour leurs frais de justice, une amende de 200 000 euros, dont 150 000 euros avec sursis, et 10 000 euros d’amende pour chacun des dirigeants de Heetch, dont la moitié avec sursis). Les autres plateformes doivent elles aussi se conformer aux lois en vigueur. Il faut mettre un terme à la contrefaçon de taxis et revenir aux deux métiers, Taxi et Grande remise.  

L’ubérisation qui vise à imposer un modèle du travailleur sans droit, casser les réglementations des métiers doit cesser. Nous ne voulons pas de cette paupérisation généralisée dont rêvent les Fillon et les Macron. Nous ne voulons pas d’une société qui nous ramène à l’ère des tâcherons du 19e siècle, réduite à un marché à la sauvette géant !

Avec le programme de la France Insoumise et de son candidat Jean-Luc Mélenchon et le livret “Alternative à l’ubérisation”, nous entendons permettre aux nouvelles technologies de respecter l’intérêt général, la réglementation des métiers, les obligations sociales et fiscales des plateformes par l’exigence d’une procédure stricte d’agrément, le soutien aux coopératives et la requalification en salarié des “autoentrepreneurs”.

Leave a Reply