Israel- Palestine. Arrêtez le massacre ! Arrêtez la guerre !

La guerre en cours en Palestine a pris une dimension extrêmement meurtrière depuis les attaques à caractère terroriste du Hamas contre les populations civiles israéliennes.

Les moyens déployés par Israel avec 500.000 soldats mobilisés (Trois fois plus que les 170.000 soldats russes au début de l’invasion en Ukraine) ainsi que les dizaines de milliers d’obus et de bombes attestent de volonté de l’impérialisme nord-américain et du gouvernement israélien de détruire Gaza et sa population.

C’est une guerre génocidaire avec aujourd’hui plus de 30.000 morts, dont plus de la moitié de femmes et d’enfants, plus de 100.000 blessés sans soins ni médicaments.

La famine menace maintenant la population de Gaza privée de tout.

Pendant ce temps, la colonisation continue en Cisjordanie et au Golan. Profitant d’un armement généralisé et d’une impunité politique, les colons poursuivent le vol des terres palestiniennes, agressent et tuent des centaines de Palestiniens.

Cette guerre confirme une fois de plus le soutien inconditionnel des Etats-Unis et de son complexe militaro-industriel à la barbarie.

Sur le plan diplomatique, les cartes se rebattent dans les luttes d’influence ; le Qatar en est la puissance montante.

Alors que le Hamas est instrumentalisé par Israel depuis plus de vingt ans contre l’Autorité palestinienne, le Qatar est à la fois un relais de l’impérialisme nord-américain tout étant protecteur du Hamas.

La France, elle, ressort très affaiblie incapable d’assumer la politique historique de la France dans la région, à savoir une position rééquilibrée en faveur du peuple palestinien ciblé et opprimé. Macron n’a même pas été capable de négocier la libération de nos propres otages.

Nos tâches de l’heure c’est d’agir pour des mesures d’urgences et un agenda pour une solution politique dans le cadre du droit international.

  • Cessez-le-feu immédiat
  • Libération de tous les otages civils israéliens et des détenus administratifs palestiniens
  • Retrait des troupes israéliennes de Gaza et des territoires palestiniens occupés
  • Protection internationale du peuple palestinien
  • Arrêt et démantèlement des colonies avec départ de tous les colons

Une solution politique doit aussi s’enclencher.

Cela passe aussi libération de tous les prisonniers politiques et au premier rang desquels de Marwan Barghouti, dirigeant historique du mouvement de libération national palestinien.

Cette libération peut incarner cette perspective de reconnaissance des droits nationaux du peuple palestinien, incluant le droit au retour des réfugiés palestiniens de 1948.

Enfin, le Parti de Gauche appelle à soutenir et à amplifier la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanction) pour faire pression sur Israel afin de  l’obliger à renoncer à l’apartheid et à la colonisation.

Related Posts

Pour un cessez-le-feu immédiat, pour les droits des Palestinien·nes
Cessez le feu immédiat ! Arrêt des massacres !
Jénine. Quand l’histoire se répète, c’est souvent sa face sombre qui revient