Duel whirpool

La trahison envers les travailleurs devient un enjeu politique

Pour les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour présidentiel, la visite des usines en perdition n’a qu’un seul objectif, récupérer des voix de la force politique que représente la France Insoumise.

 Concernant l’usine Whirlpool :

Pour Emmanuel Macron , la cause est entendue, la solution passe par un éventuel repreneur avec à la clé des suppressions d’emplois et indemnisation pour les victimes.

Pour Marine Le Pen, elle promet une négociation acharnée avec des groupes industriels indifférents aux aboyeurs en recherche de voix et en prenant bien garde de ne citer à aucun moment le nom du PDG américain (multimillionnaire) responsable du drame social  et économique sur Amiens.

 La trahison se pare toujours des plus encourageantes promesses sans lendemain. Le peuple a malheureusement été confronté à cette réalité sous un gouvernement socialiste durant 5 années.

 Fort du succès populaire obtenu par le mouvement France Insoumise à l’occasion des élections présidentielles et de son candidat Jean-Luc Mélenchon avec plus de 7 millions d’électeurs, soit une progression de plus de 3 millions de voix depuis 2012, nous conservons l’objectif de faire gagner le peuple à l’occasion des élections législatives.

Mettons un terme à toutes ces trahisons. L’avenir en commun, c’est toujours possible.

Leave a Reply