Samedi 14 juillet, l’Agence régionale de Santé d’Amiens occupée depuis deux jours par les salariés de l’hôpital Psychiatrique a été évacuée par les forces de l’ordre. Les soignants protestaient contre le manque de moyens et la dégradation des conditions d’exercice au sein de l’établissement: deux soignants pour 25 patients le week-end, une sur occupation des chambres au mépris de la dignité des personnes, des craintes quant à la sécurité des patients et des soignants…

Des conditions d’accueil et de travail qui se sont fortement dégradées au fil des années partout en France comme en témoignent les mobilisations au Havre, à Montpellier et ailleurs.
Hopital luttes
Les soignants sont à bout et souhaitent accueillir et accompagner les patients et leurs familles dans de bonnes conditions, ce qui est impossible au vu de la politique actuelle génératrice de maltraitances et de souffrances!
Le parti de Gauche soutient les soignants de Pinel et appelle à la mobilisation à leurs côtés dans leur campement situé désormais devant l’hôpital psychiatrique.

Related Posts

Désertification médicale : Du discours à la réalité
La Sécu, elle est à nous !

Leave a Reply