Le Parti de Gauche en soutien au mouvement dans l’éducation

Le Parti de Gauche apporte son soutien au mouvement intersyndical de mobilisation dans l’éducation nationale prévu lundi 12 novembre 2018. Il appelle à venir renforcer les rassemblements et les cortèges qui se forment partout en France.

La politique mise en place depuis plus d’un an par le ministre Jean-Michel Blanquer constitue une étape supplémentaire dans le démantèlement du service public d’éducation. En fait, quoi de plus logique pour une personne qui a joué un rôle de premier plan dans l’éducation au cours du quinquennat d’airain de Nicolas Sarkozy qui s’était traduit par une saignée sans équivalent de plus de 80 000 suppressions de postes d’enseignants ! Désormais, Jean-Michel Blanquer se complaît décidément dans le rôle de l’élève zélé de la Macronie, au service des intérêts des oligarchies, en France et en Europe.

La promesse d’une « école de la confiance » n’est aujourd’hui plus du tout à l’ordre du jour, reléguée au rang de d’acrobatie de communication mensongère. Les mesures ministérielles suscitent inquiétudes et rejet de la part de l’ensemble de la communauté éducative. Elles provoquent des dégradations supplémentaires des conditions d’apprentissage des élèves et d’exercice pour les enseignants.

Pour le Parti de Gauche il est urgent d’instaurer l’école de la 6° République, celle du peuple fondée sur les principes d’égalité et d’émancipation. Elle se situe aux antipodes des valeurs véhiculées par le Président des riches et des premiers de cordée.

Francis DASPE, co-animateur commission Education du Parti de Gauche

Related Posts

blaquer
700 lycéen-ne-s interpellé-e-s : le dialogue et le calme du gouvernement ?
Budget de l’enseignement supérieur et de la recherche : malgré les annonces, le vieux monde des coupes budgétaires
Laicité
Macron remet en cause la loi de 1905

Leave a Reply