lula

Lula enfin libre et Moro discrédité

Ce jeudi 7 novembre, la cour suprême a enfin délibéré à 6 voix contre 5 que la jurisprudence sur laquelle le juge Sergio Moro s’est basée pour requérir la prison de Lula il y a 580 jours, ne pouvait faire loi.
En rétablissant le droit déjà constitutionnel à toute personne condamnée de rester en liberté tant que ses recours en justice ne sont pas épuisés, la cour suprême a ouvert la voie à la libération de 5000 détenus condamnés en deuxième instance, et parmi eux Lula.
Lula est innocent et réclame justice depuis le premier jour où il a été détenu à la prison de Curitiba. La dimension internationale de sa cause n’a fait que s’étendre, tant ce que cet ancien Président représente est immense.
Après de nombreux avis négatifs, la cour suprême se prononce pour la première fois en sa faveur. Cette décision marque non seulement le rétablissement d’un principe de Justice fondamental, mais surtout un affaiblissement considérable de la Lava Jato. Ce projet político-judiciaire piloté par l’ex-juge Sérgio Moro dont le but a été d’éloigner Lula coûte que coûte de la dispute présidentielle de 2018.
La libération de Lula, advenue ce vendredi est une excellente nouvelle pour la démocratie au Brésil. Lula aura un rôle fondamental dans le renforcement du rapport de force avec le gouvernement Bolsonaro et le rétablissement d’un nouveau projet redistributif et populaire pour le pays.
Le Parti de gauche et la France Insoumise félicitent l’ensemble des militants et avocats de la défense pour leur engagement sans faille. Aujourd’hui le soleil filtre à nouveau dans le ciel de la démocratie brésilienne.
Photo: Ricardo Stuckert

Related Posts

Amfis 2019
La Révolution et l’art de la rencontre
turquie
Erdogan destitue les municipalités du Kurdistan turc. La France doit agir.
vicenzo
Vincenzo Vecchi, ni prison, ni extradition

Leave a Reply