Non à l’expulsion de Salah Hamouri

Cela fait 20 ans que Salah Hamouri, avocat franco-palestinien est persécuté par Israël, puissance occupante. Cela fait un an que cette puissance lui a abusivement retiré son statut de résident de Jérusalem, la ville où il est né et où il souhaite vivre avec ses enfants. Cela fait huit mois qu’il est en prison sous le régime de la détention administrative, procédure totalement arbitraire où l’on emprisonne sans charges pour une période de 3 mois indéfiniment renouvelable. Cela fait plus de 4 ans que sa femme, française, et ses enfants sont interdits de vivre avec lui en Palestine. Et pour finir, une expulsion injuste est programmée le 4 décembre vers la France.

La rapporteuse spéciale de l’ONU, Francesca Albanese, dénonce l’acharnement d’Israël et qualifie ses actes d’ « abus sadique contre Salah Hamouri».

L’objectif d’Israël est-il au final de se débarrasser de Salah  Hamouri ?

En expulsant Salah, avocat des droits des palestiniens, après tant d’autres, Israël envoie un message au monde entier : le nouveau gouvernement Netanyahu, le plus à l’extrême droite qu’on ait  jamais vu, peut donc bafouer la Déclaration Universelle des Droits  de l’Homme , et violer en permanence le droit international.

Salah Hamouri, a droit à la protection de son pays, La France.  Nous demandons aux autorités françaises de faire respecter les  droits de notre compatriote, et de faire cesser ces nombreuses atteintes arbitraires à ses libertés.

Le Parti de Gauche condamne cette politique raciste, théocratique et colonialiste, et rappelle son attachement aux droits nationaux des Palestiniens. Cela passe par la destruction des colonies et le droit au retour des réfugiés palestiniens pour construire un État viable dans les frontières d’avant 1967.

Leave a Reply