Nul ne peut être surpris de la mise en examen de François Fillon. Vu les fortes présomptions qui s’accumulaient sur sa personne c’était prévisible. Cette affaire nauséabonde prend en otage toute la campagne. Au nom de la décence et de la démocratie, François Fillon devrait arrêter les frais et se retirer tant qu’il en est encore temps. Les Francais-e-s ont le droit à un débat politique digne de ce nom.

Mais François Fillon est aussi un symptôme d’une 5ème République agonisante. Parmi ceux qui se partagent le pouvoir depuis des décennies, son cas n’est malheusement pas isolé. La caste mélange affaires politiques, privées et financières. C’est même à cela qu’on la reconnait.

La marche du 18 mars de la France Insoumise pour une 6ème République à 14 h à Bastille n’en devient que plus essentiel.

    Leave a Reply