Ferme des Mille Vaches : Le PG apporte son soutien à la Confédération paysanne et à ses militants

1000_vaches.jpg

Mercredi 28 mai 2014, la Confédération paysanne a réalisé une action de démontage de la ferme des
1.000 vaches dans la Somme. Suite à cette action, cinq militants se sont retrouvés en garde à vue pendant 48h et sont mis en examen pour dégradations, vols en réunions et recel aggravé et risquent de la prison et jusqu’à 375 000 euros d’amende. Le procès est prévu le 1er juillet 2014.

Le projet de ferme des mille vache est le symbole d’une nouvelle forme d’agriculture, l’agriculture de firme, qui représente une.nouvelle étape dans la concentration et l’industrialisation de l’agriculture. A la veille de la disparition des quotas laitiers, l’accélération annoncée de ce processus sera synomyme d’effondrement des prix du lait, de destruction massive de fermes laitières et d’emplois agricoles. Ce modèle d’agriculture est porteur de nouveaux dégâts écologiques (épandage massive de boues issues de la méthanisation et pollutions aux nitrates des nappes phréatiques, importations massive de soja OGM d’Amérique Latine, etc.), de produits agricoles de faible qualité et de nouveaux risques sanitaires.

Le Parti de Gauche dénonce la duplicité du gouvernement PS qui, à côté des discours sur l’agroécologie et de la promotion d’une agriculture de qualité de niche pour une minorité de consommateurs aisés, se fait le défenseur d’une agriculture productiviste et industrielle au nom d’une soit-disante « compétitivité » sur le marché mondial. En pleine cohérence avec ce principe, le gouvernement défend ainsi la négociation d’accords de libre-échange, et notamment le GMT qui pourrait se traduire, s’il était signé, par l’importation massive à bas prix de produits agricoles de bas de gamme en provenance des Etats-Unis.

Le Parti de Gauche apporte son total soutien à la Confédération paysanne et à ses militants.

Il demande que :

  • soit fait le nécessaire pour arrêter le projet des 1 000 vaches dès à présent ;
  • soit modifié le cadre juridique afin que des fermes usines ne puissent pas s‘implanter sur le territoire français ;
  • cette interdiction soit appliquée à l’ensemble de l’Union européenne ;
  • les lançeurs d’alerte comme les militants de la Confédération paysanne soient protégés juridiquement.

Le Parti de Gauche appelle à participer massivement au rassemblement de soutien aux militants de la Confédération paysanne le 1er juillet à Amiens où il sera présent avec une délégation emmenée par sa Coprésidente Martine Billard.

Laurent Levard Membre du Bureau National responsable de l’agriculture
Mathieu AgostiniMembre du Bureau National responsable de l’écologie

Lire aussi:

http://www.lepartidegauche.fr/actualites/actualite/ferme-des-mille-vaches-affairisme-socialiste-28637
http://www.lepartidegauche.fr/actualites/communique/solidarite-avec-les-militants-la-confederation-paysanne-28478
http://www.lepartidegauche.fr/actualites/communique/le-parti-gauche-contre-le-projet-des-1000-vaches-24878

http://www.lespetitspoissontrouges.org/index.php?post/2014/06/24/Soutien-a-la-Confederation-Paysanne-contre-les-1000-Vaches–elus-FdG-et-EELV-Rhone-Alpes-
Site Confédération paysanne : http://www.confederationpaysanne.fr/

comm_eelv_crra_fdg_vaches1.jpg

comm_eelv_crra_fdg_vaches2.jpg

Voeu_1000_vaches_1.jpg

Voeu_1000_vaches_2.jpg

    Leave a Reply