école de la confiance

La (nouvelle) mascarade de l’école de la confiance

Le Parti de Gauche dénonce la consultation sur « Le métier de professeur du XXIème siècle » du 3 au 17 mars proposée par le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer. Il ne s’agit que d’une grossière opération de communication. Le ministre, faisant mine de vouloir se soucier de la condition des enseignants, tente de donner l’illusion de vouloir rétablir un lien particulièrement distendu.

Cette prétendue consultation relève davantage de la mascarade : manque de sérieux dans la méthodologie, aucune garantie sur l’identité des personnes y répondant, questions orientées pour aboutir à des conclusions souhaitées etc. La ficelle est grosse : d’ici quelques semaines, le ministre s’appuiera sur les pseudos résultats de cette rocambolesque étude pour affirmer de manière toujours aussi péremptoire que cette consultation a montré les enseignants sont en phase avec ses réformes pourtant rejetées.

Il s’agit d’une mystification et d’une manipulation s’ajoutant au blocage des salaires des enseignants depuis des années, à la dégradation incessante de leurs conditions de travail, aux mensonges du ministre et ses éternelles promesses auxquels ils ne croient plus, aux réformes incessantes de destruction de l’Ecole (programmes, parcoursup, contre-réforme du bac, inclusion à la hussarde des élèves en situation de handicap sans moyens humains et matériels), aux propos méprisants du ministre sur leur prétendue incompréhension de la réforme des retraites. L’école de la confiance, après avoir suscité la défiance, vire désormais à la mascarade.

Le Parti de Gauche dénonce ce mépris supplémentaire de la politique ministérielle. Il s’oppose aux logiques marchandes de destruction de l’Ecole. Il soutient les enseignants dans leurs luttes pour des salaires à la hauteur de leurs responsabilités, pour des conditions de travail dignes et dans leur opposition au massacre des retraites.

Danièle LEFEBVRE et Francis DASPE  

Related Posts

E3C : de Charybde en Scylla !
Avis de tempête sur les concours de recrutement des enseignants !
education
Education : qui sème le vent des mauvaises réformes…

Leave a Reply