p

10.000 prisonniers font la grève de la faim pour la libération d’Abdullah Öcalan en Turquie

Le dirigeant kurde Abdullah Ocalan est en prison depuis 1999. Depuis deux ans, il est à l’isolement total sur l’île-prison d’Imrali en violation des conventions des Nations-Unies.

Que fait le le Comité pour la Prévention de la Torture (CPT), organe du Conseil de l’Europe (dont la  Turquie est membre fondateur) et qui a pour mission de protéger les personnes privées de liberté, contre la torture et les mauvais traitements?

Öcalan est le leader du mouvement de libération kurde. Il doit être considéré comme le Nelson Mandela des kurdes. Ainsi, entre 2008 à 2015 et depuis sa prison, il a initié les différents processus de paix entre la Turquie et le PKK et a mené directement les négociations avec le gouvernement turc.

En 2015, le gouvernement turc a mis fin unilatéralement au processus pour lancer une guerre totale contre la population kurde. Depuis deux ans, on n’a plus aucune nouvelle d’Öcalan.

La famille d’Ocalan, ses avocats, les organisations kurdes au Kurdistan, en Turquie et en Europe, ont appelé à une grève de la faim illimitée.

Des députés kurdes  sont en grève de la faim dont Leyla Güven depuis 30 jours !

Aujourd’hui, plus de 10 000 prisonniers politiques dans les prisons turques ont déjà répondu à cet appel.

Le Parti de Gauche apporte tout son soutien à la lutte pour la libération d’Abdullah Öcalan, et pour retirer le PKK de la liste des organisations terroristes alors que les combattant-e-s kurdes ont libéré Kobané, Mossul et Raqaa.

Cette libération permettrait d’enclencher une véritable solution politique, indispensable pour la démocratie, pour les peuples de Turquie, pour les kurdes et pour l’ensemble du Moyen-Orient.

Related Posts

Mali : l’opposition est violemment réprimée
erdogan
Macron tape dans le dos d’Erdogan qui en profite pour bombarder les kurdes. Avec des missiles français ?
Justice
Macron insulte Jamal Khashoggi et le peuple yéménite

Leave a Reply