L’Entreprise Nationale ADREXO (20 000 salariés sur le territoire)  est une société de service Française, premier opérateur d’imprimés publicitaires. En 2017, l’entreprise a été rachetée mettant fin aux opérations de malversations fréquentes auparavant dans cette entreprise. Les patrons étaient qualifiés de voyous(Vol, détournement de fonds). Les nouveaux patrons veulent donner à l’entreprise une image moderne et propre (respect des engagements pris, respect du code du travail, augmentation des salaires). Pour cela, ils opèrent un nettoyage en profondeur des  sites de production.

22254797_1731217396948344_6403443429716853411_o

À Bondoufle , en Essonne, c’est une affaire rappelant un passé pas si éloigné qui se répète. Nous sommes confrontés à une triste affaire de harcèlement et  discrimination. Les victimes? , une salariée qui pourrait être  victime de harcèlement (une procédure CHSCT est en cours) et un syndicaliste, Rachid (deuxième à ma gauche sur la photo) qui pour la direction a la tête d’un coupable.

Rachid est un cadre  embauché  depuis 2004 , ayant en mémoire tout l’historique de l’entreprise.

Rachid est un syndicaliste (syndiqué à sud).

Rachid ne s’appelle pas Philippe ou Julien.

Enfin, Rachid prend la défense d’une salariée qui se plaint de  harcèlement sexuel.

C’en est trop ! La Direction se dépêche de  mettre à exécution la mise à pied de cet insupportable collaborateur avant de lui signifier son prochain entretien afin d’être licencié à  la fin du mois d’octobre.

La loi Macron 2 donne des ailes aux nouveaux managers au service d’une politique d’austérité, basée sur davantage de compétitivité.

La finance pratique le temps court. Elle agit avec brutalité. C’est donc une justice expéditive qui à chaque fois est proposée à celles et ceux tentant de résister « au nouveau monde » proposé par le Gouvernement « En Marche ».

Le Parti de gauche, membre de la France Insoumise, sera toujours du côté des courageux et courageuses syndicalistes osant braver les pratiques de management d’un siècle passé.

NON, l’injustice sociale ne passera pas ! 

Leave a Reply