Hdp

Erdogan refuse d’être observé !

Le Parti de Gauche apporte son soutien total aux trois membres de la délégation du Parti Communiste Français en Turquie pour observer le déroulement des élections, en signe de solidarité avec les forces progressistes qui combattent la dérive autoritariste du président Erdogan, ont été arrêtés et sont comparus ce matin devant le procureur de la république.

Les membres de la délégation du Parti de Gauche ( Danielle Simonnet CP-coordinatrice nationale , Jean-Christophe Sellin et Simon Berger) ont de leur côté subi une inacceptable garde à vue de deux heures à l’aéroport d’Istanbul samedi 23 juin avec menace d’expulsion immédiate et interdiction définitive du territoire turc.

Notre délégation répondait, elle aussi, à l’invitation du HDP ( Parti Démocratique des Peuples), principal alternative démocratique au régime Erdogan.

Ces attaques sur les délégations étrangères avaient commencé avec l’expulsion de deux députés suédois et allemand jeudi dernier.

Ces méthodes visent à dissuader toute démarche internationaliste de solidarité avec les forces progressistes en Turquie. En s’en prenant aux délégations étrangères, le régime turc présente l’opposition comme une émanation d’ennemis de la nation turque.

Notre démarche de solidarité se fait de concert avec nos amis militants politiques emprisonnés, intellectuels bâillonnés, fonctionnaires licenciés etc., qui  combattent le pouvoir dans l’intérêt général des peuples de Turquie.

Cette fébrilité illustre la peur de perdre les élections malgré la répression menée  et la tentation renouvelée de recourir à des fraudes massives. 

Nous réitérons notre soutien total à tous les observateurs internationaux qui seraient visés par le pouvoir turc, et à tous les citoyens turcs victimes de la répression du régime.

Related Posts

Hdp
Rencontre avec le Parti Démocratique des Peuples à l’Assemblée Nationale
Lula libre
Brésil : la Justice prend en otage la souveraineté populaire
Mali
Mali: Une élection qui ne résoudra rien

Leave a Reply