pg

Le Parti de Gauche, ancré dans les luttes, aux côtés de la France Insoumise et pour l’écosocialisme international.

Le Parti de Gauche a 10 ans et vient de tenir son 4ème congrès ce week-end à Villejuif, mesurant sa stratégie et les marqueurs  de la dernière période : l’ancrage dans les luttes, les nouveaux liens entre associations , syndicats et partis dans le mouvement social et l’impulsion d’une force politique nouvelle : la France Insoumise. La réussite de ce mouvement citoyen dont le PG avait souhaité l’avènement à son congrès de juillet 2015, a été l’un des grands sujets de satisfaction de son congrès.

Jean-Luc Mélenchon et d’autres députés France insoumise, venus porter leur contribution, ont d’ailleurs salué le rôle décisif tenu par le Parti de Gauche, avec son programme révolutionnaire, son expérience militante et sa capacité à intervenir sur toutes les questions politiques.

Afin de clarifier toujours plus son positionnement pour les prochaines élections européennes, le Parti de gauche a décidé de quitter le PGE, embourbé dans la confusion sur la question grecque du fait de la politique austéritaire menée par Syriza. Cette décision est dans la logique de la construction des sommets du plan B que le PG a lancé en aout 2015.

Ce congrès a aussi mis au cœur de ses travaux l’écosocialisme et l’internationalisme avec la perspective d’une mise en réseau et de coordination au plan international.

Danielle Simonnet et Eric Coquerel ont été reconduits comme coordinateurs nationaux avec une direction resserrée, renouvelée et rajeunie.

Leave a Reply