Leyla Guven, Députée du Parti Démocratique des Peuples (HDP), qui effectue depuis sa prison une grève de la faim depuis 74 jours pour protester contre les conditions d’emprisonnement d’Abdullah Ocalan, est au bout de ses forces. Le président turc Erdogan, qui a initié une dérive répressive sans fin, entend la laisser mourir.

Le Parti de Gauche réitère son soutien total à Leyla Guven et aux milliers de prisonniers politiques en Turquie et enverra ce vendredi une délégation de soutien composée de Danielle Simonnet et Jean-Christophe Sellin à Diyarbakir.

Il réitère les demandes de Jean-Luc Mélenchon et Eric Coquerel adressées hier à Jean-Yves Le Drian. La France doit interpeler en urgence la Turquie pour que Leyla Guven ait une chance de survivre. Le silence officiel et des médias sur son sort et celui de l’ensemble des prisonniers politiques en Turquie doit prendre fin.

Le Parti de Gauche appelle enfin à participer au Rassemblement de soutien à Leyla Guven organisé ce dimanche 20 janvier à 13h Place de la République à Paris.

Related Posts

HDP
Erdogan perd les élections municipales. Le HDP résiste et reste un élément central de l’alternative démocratique.
Comme Margaret Thatcher, Erdogan laisse mourir les grévistes de la faim en Turquie
Turquie
Leyla Güven : notes d’une libération

Leave a Reply