lula

Moro enfin démasqué, justice pour Lula de toute urgence !

Depuis longtemps, la partialité du juge de première instance Sergio Moro dans le procès contre Luiz Inacio Lula da Silva est dénoncée. Déjà en août 2018 le comité des droits humains de l’ONU exprimait ses préoccupations quant’aux conditions dans lesquelles se sont tenus le procès et l’ incarcération de l’ex-président. D’autres voix à l’international, parmi lesquelles le Parti de Gauche, n’ont eu de cesse d’en faire de même. Les députés de la France Insoumise furent ainsi à l’initiative d’une lettre de près de 40 parlementaires adressée au Président Macron.

Les révélations du journal Intercept Brasil de ce dimanche 9 juin en apportent maintenant les preuves. Une intervention informelle et illégale pratiquée par Sergio Moro pour influencer les méthodes et le rythme de l’instruction du procès, jusqu’à la construction des chefs d’accusation à l’encontre de Lula. Cet activisme politique pratiqué par un juge est très grave, mais ne surprend pas. Celui qui revendiquait en 2016 son désintérêt pour la politique, s’est empressé d’accepter l’invitation du nouveau Président Jaïr Bolsonaro au ministère de la Justice.

Sergio Moro et l’ensemble des personnes impliquées dans cette entreprise illicite doivent démissionner et être jugés pour leurs actes irresponsables. La cour suprême doit urgemment réévaluer la condamnation subie par Lula. Tous les éléments sont réunis pour démontrer que le jugement s’est basé sur des preuves inconsistantes dans l’unique but d’empêcher Lula de concourir à nouveau aux élections présidentielles. Ces élections ont fait l’objet d’une fraude organisée au plus haut sommet de l’État et ne sont pas légitimes.

À quelques jours du début de la caravane européenne Lula Libre, le Parti de Gauche appelle toutes les institutions françaises et européennes impliquées dans la défense des droits et des principes démocratiques à prendre les mesures qui sont en leur pouvoir pour rendre justice au prisonnier politique Lula et dénoncer l’illégalité du processus électoral de 2018.

Related Posts

lula
Lula enfin libre et Moro discrédité
Amfis 2019
La Révolution et l’art de la rencontre
turquie
Erdogan destitue les municipalités du Kurdistan turc. La France doit agir.

Leave a Reply