Premier de cordée et non premier de corvée.

Philippe Christmann, administrateur CGT du secteur Construction Bois et ameublement a été condamné par la justice pour des faits remontant au 24 avril 2014. À cette date, des militants dont Philippe, envahissaient un bâtiment représentant leur siège patronal pour dire stop à la spirale infernale d’un mort chaque jour, un accidenté du travail toutes les 5 minutes. Ce qui lui est reproché est d’avoir lancé des confettis et provoqué l’agitation dans un lieu ou ils n’étaient pas invités. La sanction a été sévère puisque le montant de ses amendes se monterait à près de 18 000 euros pour un seul responsable, Philippe. Le procureur a trouvé la peine trop légère et réclame donc une peine d’emprisonnement.

Philippe Christmann a donc demandé du soutien le jour de sa convocation au tribunal, lundi 16 octobre.

fi2

Accompagné de nos 4 mousquetaires (députés FI) Jean Luc Mélenchon, Éric Coquerel, Alexis Corbiere, Bastien Lachaud et de nombreux militants du Parti de Gauche et de la France Insoumise, de la CGT et la présence de Philippe Martinez ,nous avons répondu présent à cet appel.

fi3

Nous étions près de 400 militants  à crier notre colère devant autant d’injustice sociale et de mépris exprimé dans  un secteur, le  Bâtiment,  dont la Construction avec 2 millions de salariés qui chaque jour dans des conditions difficiles répondent aux exigences cruelles de la concurrence et de la compétitivité.

OUI, Philippe Christmann, avec le courage qui le caractérise peut être un premier de cordée entraînant derrière lui autant de militants courageux s’opposant aux conditions inhumaines imposées par la politique Macronnienne.

Les interventions de nos élus, membre du Parti de Gauche et élus députés France Insoumise ont été remarquées et entendues jusqu’au Palais de justice, les juges ayant trouvé plus prudent de reporter le jugement à l’année prochaine.

Le Parti de Gauche , membre de la France Insoumise, sera plus que jamais aux côtés de tous les citoyens et citoyennes , militants résistants contre toutes les formes d’injustice et une loi Travail  d’un recul social sans précédent.

Leave a Reply